Image

Nombreuses sont les personnes qui se demandent, aujourd'hui, pourquoi passer tant d'années sur les bancs d'une université s'il n'y a pas d'emploi à la sortie. Le domaine du travail reste en effet très changeant, avec un nombre d'embauches qui demeure clairement en dessous de celui que l'on pouvait observer pendant la période pré-crise. Même si cette croissance est inégale en fonction des secteurs, le marché de l’emploi des cadres supérieurs paraît cependant en plein redémarrage. Si l'on compare le développement de l'informatique et l'inertie du transport, il est clair que la situation varie fortement d'un domaine d'activité à l'autre. C'est connu, les cadres ont tendance à être plus mobiles que les autres employés La mobilité est observée. Au cours de sa carrière, le cadre est plus sujet aux nouvelles affectations que d'autres salariés. Pour la plupart des cadres, s'installer dans un nouveau département voire même s'expatrier pour obtenir un poste plus intéressant est un événement fréquent. Le manque de perspectives d'évolution, des problèmes relationnels avec un supérieur et l'envie de gagner plus expliquent que les cadres envisagent de bouger. Il n'est pas suffisant d'avoir l'ensemble des compétences réclamées pour décrocher le poste convoité. Prouver son désir d'évoluer est aussi crucial. Chinoisdesaffaires saura vous fournir les informations pratiques pour optimiser votre recherche. Entre l'employeur et vous, c'est le premier qui attend quelque chose : insistez sur vos compétences ! Un réseau professionnel est aussi un avantage indiscutable. Posséder des contacts et les entretenir peut s'avérer payant. Consulter des sites tels que Chinoisdesaffaires.com, offre la possibilité d'être au courant des nouveautés du secteur, ce qui est indispensable.