Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

Photo Philippe Pouletty (@PPouletty) on Twitter

L’engagement du médecin auprès de Truffle Capital

La société de tenue de ressources de venture capital Truffle Capital SAS a vu le jour en 2001. Philippe Pouletty (twitter) s'avère principalement reconnu dans l’univers de la recherche scientifique en tant qu'associé fondateur et administrateur de cette entreprise. Les compagnies accompagnées par Truffle Capital se trouvent être choisies par rapport à leur côté avant-gardiste. Le chercheur s’attelle notamment à étudier et à choisir les brevets dignes d'intérêt. Afin de parfaire la coordination de la compagnie, Philippe Pouletty constitue l'équipe de managers et le conseil d’administration (CA). Le directeur général encadre également le département R&D et le suivi de la propriété industrielle.

Via l’entreprise Myopowers, Philippe Pouletty ainsi que les analystes de Truffle Capital investissent dans la conception de systèmes fonctionnels pour transformer les conditions de vie des personnes souffrant d’incontinence urinaire. Le chercheur s'est lancé sur le marché de la dermocosmétique courant 2011 en instituant Pilosciences. Cette startup a été liquidée courant 2015 au même titre que Cytomics, une enseigne se spécialisant dans le développement de médicaments antimycosiques. Le laboratoire Neovacs est coté en bourse courant 2010 grâce à son fort potentiel de croissance. Cet établissement a été mis en place par Truffle Capital courant 2003 dans le but d'élaborer des médicaments pour soigner les affections auto-immunes. Altimmune est entrée dans le fonds de placement administré par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite absorbée par Pharmathène US. Notée au New York Stock Exchange, la startup se concentre sur l'élaboration d’immunopotentialisateurs destinés aux vaccins et aux traitements contre les infections.

La société SangSat a notamment élaboré et commercialisé la Thyloglobuline, une substance antirejet particulièrement efficiente. Cette formule originale s'avère ensuite cédée à Genzyme dans les années 1990. SangSat est par ailleurs un important protagoniste dans le milieu de la transplantation d’organes. Renommée Conjuchem Inc., RedCell Inc. entre en bourse au Canada en 2000. Philippe Pouletty a créé cet établissement se concentrant sur la biotechnologie en utilisant des brevets personnels. En 1995, le chercheur a contribué à mettre en place DrugAbuse Sciences Inc. au cours de son séjour productif au sein de la Silicon Valley. L'enseigne s'applique à concevoir de nouvelles substances donnant les moyens de combattre la dépendance aux narcotiques et à l'alcool. Encouragé par de nombreux brevets personnels, Philippe Pouletty a édifié SangSat Inc. courant 1988. Cet établissement est un spécialiste de la greffe d’organes et est listé au Nasdaq depuis 1993.

Truffle Capital investit en général dans des travaux prometteurs dirigés par des passionnés et des spécialistes. Le Dr Philippe Pouletty a ainsi pu être le promoteur de différentes évolutions dans le secteur de la recherche médicale via la compagnie. Depuis son arrivée dans l'univers des entrepreneurs, Philippe Pouletty a fondé une grande diversité de startups de biotechnologie concevant des outils médicaux ainsi que des traitements novateurs en Europe et aux États-Unis. Au fil du temps, Truffle Capital a financé une soixantaine d'établissements innovants dans l'univers de la recherche médicale. La compagnie a entre autres permis de créer plus d’un millier d’emplois.

Pour encourager les entreprises innovantes au niveau international, Philippe Pouletty s'est notamment associé au président de Microsoft de 2005 à 2010. Ces nombreux soutiens révèlent ses actions au profit de la recherche et de la créativité. Philippe Pouletty siège à la société française d’immunologie (SFI) dès 1982. Le médecin est par ailleurs entré dans la Stanford University Invention Hall of Fame grâce à ses brevets en biologie moléculaire consignés entre 1986 et 1988. La principale fonction de France Biotech est de simplifier l'interaction entre les investisseurs et les scientifiques. Cet organisme inclut plus de 150 sociétés spécialisées en biotechnologie et établies dans tout l'Hexagone.

Formation et débuts dans le monde de la recherche

Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty a évolué au sein de différents établissements hospitaliers implantés dans la région. Le chercheur se concentre surtout sur l'immunologie et l'hématologie. Le jeune interne s'est inscrit à un cursus sur l'immunologie et la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en parallèle de son travail auprès des hôpitaux. En 1984, l'étudiant est ainsi major du grand cours d’immunologie générale. Avant d'entrer à Stanford en 1986, le futur homme d'affaires décroche son doctorat d’État en médecine de l’université Pierre-et-Marie-Curie avec les félicitations du jury.